L’astrologie comprend non seulement l’étude des astres célestes et leur configuration dans l’univers, mais repose également sur l’interprétation des planètes qui gouvernent les douze signes du zodiaque.

En effet, selon les croyances en astrologie, l’emplacement des planètes dans l’univers influerait considérablement sur le déroulement des événements dans notre vie et impacterait même notre tempérament ainsi que nos traits de caractères. Alors, quelle est l’interprétation de ces planètes et quelle est leur signification sur le plan astral ? Découvrez-le dans notre article !

Quel est l’intérêt d’étudier les planètes en astrologie ?

Le positionnement des planètes et leur alignement dans la cartographie du ciel occupent une place primordiale en astrologie. En effet, chaque signe du zodiaque est gouverné par une planète qui détermine le thème astral de ce dernier ainsi que son profil astrologique.

Les planètes influent donc sur le classement des signes astrologiques, ce qui permet de les diviser en catégories différentes, en fonction de leur élément astral : la terre, l’eau, l’air et le feu.

Qui plus est, le mouvement des planètes et leur disposition céleste sont en corrélation directe avec les signes du zodiaque et interfèrent avec les faits terrestres qui peuvent se produire.

Ainsi, on distingue plusieurs types de planètes astrologiques selon leur éloignement du soleil :

  • les planètes luminaires : le soleil et la lune ;
  • les planètes personnelles : Mercure, Mars et Venus ;
  • les planètes semi-collectives : Jupiter et Saturne ;
  • les planètes collectives : Uranus, Neptune et Pluton.

Quelle est la signification et comment faire l’interprétation des planètes en astrologie ?

Si vous êtes féru d’astrologie et que vous souhaitez mieux comprendre l’influence des planètes sur les signes du zodiaque, vous trouverez ci-dessous les significations de chaque planète astrale.

Les planètes luminaires

Les planètes luminaires sont sous l’égide du soleil, l’un représente la source de lumière et l’autre le miroir qui le reflète. D’après les astrologues, le soleil symbolise l’ego d’une personne, son « je » et symbolise ses accomplissements personnels, son orgueil ou sa fierté, c’est pour cela qu’on l’associe aux signes du feu. Ceci explique par ailleurs leur tempérament explosif et leur personnalité électrique qui attire l’attention de tous.

Découvrez aussi :  Les signes d'eau en astrologie : Cancer, Scorpion et Poissons

La lune, quant à elle, est complémentaire au soleil, car elle renvoie au « moi intérieur » et revêt un aspect introspectif.

Les planètes personnelles

Les planètes personnelles rassemblent Mercure, Mars et Venus, les planètes les plus proches du soleil par définition. C’est pour cette raison qu’elles représentent des thèmes individuels qui sont en relation avec nos questionnements intérieurs et notre communication, la réflexion personnelle, le désir, les relations amoureuses ou amicales.

Les planètes semi-collectives

Jupiter et Saturne font partie de ce qu’on appelle les planètes semi-collectives, c’est-à-dire qu’elles sont à mi-chemin entre le  » moi’ et « l’autre ». De ce fait, Jupiter symbolise le développement ou la croissance personnelle d’un individu, y compris ses accomplissements, ses ambitions ou ses décisions. Saturne, quant à elle, représente la structure du quotidien ainsi que l’ensemble des codes ou des étiquettes sociales qui permettent de gérer nos rapports interpersonnels.

Les planètes collectives

Également appelées «  planètes transpersonnelles ou trans-saturniennes« , les planètes collectives sont constituées d’Uranus, de Neptune et de Pluton. Leur rôle cosmique est plus dur à définir, car elles sont les planètes les plus éloignées du soleil.

De découverte récente, les astrologues tendent à croire que ces planètes reflètent notre subconscient collectif et les différentes phases de transition ou de changements qu’on aura à subir dans la vie.

Ainsi, ces astres peuvent évoquer nos idéaux, nos crédos, notre place en société ainsi que tout ce qui se ramène vers la place que nous occupons en société. Par conséquent, les planètes collectives sont propres aux modes des pensées humaines et à toutes les lois qui les régissent.